21 mars 2019

Déclaration du NPD à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale

Jagmeet Singh, le chef du NPD du Canada, a fait la déclaration suivante :

« Je me joins aujourd’hui à l’ensemble des néo-démocrates pour souligner la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

Dans nos voisinages et nos communautés, un trop grand nombre de personnes – des gens de couleur, des Autochtones, des réfugié.es et des immigrant.es – sont victimes de préjudices et de harcèlement ou sont privées de leurs droits ou de l’accès à des services uniquement en raison de leur apparence ou de leur origine.

Les récentes manifestations de sentiments hostiles aux immigrant.es et aux réfugié.es alimentent les flammes de l’intolérance. Ici au Canada et ailleurs dans le monde, des discours politiques nocifs s’emploient à justifier des gestes violents contre des personnes racisées.

C’est injuste, et nous ne devons pas rester impassibles lorsque cela se produit. Pour contrer le racisme, la haine et l’intolérance, nous avons l’obligation de nous tenir debout et de dénoncer ces situations.

La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale est une occasion de reconnaître que la réalité canadienne ne correspond pas toujours à l’image que nous aimons projeter dans le monde.

Lorsqu’on les laisse croître, la haine et la discrimination se propagent comme le feu. Nous devons agir ensemble pour empêcher ces sentiments de se répandre davantage.

Le NPD est solidaire de la lutte contre le racisme, la xénophobie, l’islamophobie et la haine sous toutes ses formes. Nous appelons le racisme et la discrimination par leur nom et nous ne tentons pas d’offrir des excuses pour les expliquer. Nous croyons que la réconciliation avec les peuples autochtones se base sur l’action politique et que l’élimination du racisme systémique passe par la création de communautés, de politiques, de lois et de lieux de travail inclusifs.

En cette journée, et tout au long de l’année, nous devons travailler sans relâche pour mettre fin à toutes les pratiques discriminatoires. »