23 juillet 2019

Déclaration du NPD à l'occasion du 36e anniversaire du Juillet noir

Jagmeet Singh, le chef du NPD du Canada, a émis la déclaration suivante :

Entre le 24 et le 29 juillet 1983, le Sri Lanka a été frappé par des actes génocidaires. Des bandes ont perpétré des pogroms sanglants d’un bout à l’autre du pays, tuant entre 400 et 3 000 Tamouls et laissant 150 000 personnes sans abri. Ces événements ont déclenché une guerre civile qui a duré 26 ans et condamné des centaines de milliers de Tamoul.es à l’exil.

Aujourd’hui, les néo-démocrates du Canada ont une pensée pour ceux et celles qui ont souffert durant Juillet noir, une expérience traumatisante qui, 36 ans plus tard, demeure un moment de deuil pour la diaspora tamoule.

Alors que nous reconnaissons la souffrance des personnes qui vivent encore avec les traumatismes et les déplacements causés par ces actes génocidaires et la guerre civile, rappelons-nous que la haine a le pouvoir de nous diviser. Les sombres souvenirs de la guerre civile au Sri Lanka nous rappellent notre responsabilité collective de contribuer à la réconciliation, la justice et la paix, et de panser les blessures de ceux et celles qui souffrent, peu importe où nous vivons.